Actualités

Aménagement du territoire

La soirée spéciale PADD a mobilisé !

DSCF3265B BD

Un amphithéâtre comble et attentif, des intervenants précis, des questions-réponses en conclusion : la soirée de restitution et de partage du Projet d'Aménagement et de Développement Durable (PADD) du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) a parfaitement rempli sa mission...

Immanquable soirée, pour qui voulait tout savoir du PADD. Et ils étaient nombreux, ce vendredi 16 octobre 2015, à l'amphithéâtre de la Maison des Communes à La Roche sur Yon : élus des 23 communes du Pays, membres du Conseil de Développement, directeurs généraux et techniciens en charge de l'urbanisme des communes et intercommunalités, acteurs associés à la démarche, habitants intéressés... ils ont répondu présent !

DSCF3263B BDTour à tour, en conférence de presse puis à la tribune de la soirée, Jean-Louis BATIOT, Didier MANDELLI, Jacques PEROYS, Malik ABDALLAH, Bernard PERRIN et Daniel HERVOUET ont abordé et développé le contenu des 3 grands axes du PADD : développer l'emploi, préserver la qualité du cadre de vie et placer l'habitant au cœur du projet.

Un "programme politique" offensif, au service du développement durable du territoire, et dont la déclinaison opérationnelle - le futur Document d'orientations et d'objectifs - détaillera précisément les règles d'application avec des objectifs chiffrés et des moyens d'actions réglementaires.

 

MORCEAUX CHOISIS DE LA SOIRÉE SPÉCIALE PADD

BATIOT Jean-Louis BDRévision du SCoT
"Le SCoT consiste à prévoir le pourquoi et le comment de l'avenir du territoire à 20 ou 30 ans, avec une actualisation tous les six ans. Si le premier SCoT approuvé en 2006 était plutôt light, la révision en cours va beaucoup plus loin en termes d'enjeux : limiter l'étalement urbain, densifier bourgs et villes, économiser l'énergie, rationnaliser l'appareil commercial, ne pas créer davantage de déplacements qu'aujourd'hui à démographie plus élevée, réduire nos émissions de gaz à effet de serre... Avec la rédaction du DOO, nous allons rentrer dans le dur, préciser et chiffrer les règles et critères qui s'imposeront à terme dans chaque commune du Pays... L'intégration de 8 des 9 communes de l'actuelle Communauté de communes de Palluau ne va pas modifier la donne. Au premier trimestre 2016, notre travail se poursuivra en relation avec les élus de ce territoire."
Jean-Louis BATIOT - Président du Syndicat mixte Yon et Vie et Maire de Saint-Florent-des-Bois

D MANDELLI - Copie (5) BDPADD
"Il convient de rester très humbles pour présenter à terme un SCoT devant influer positivement sur le devenir de nos concitoyens dans les prochaines décennies... Modestement, notre PADD reflète la réflexion courageuse menée par les élus. Il pose ce qui nous semble le plus souhaitable, même si personne ne détient la vérité absolue."

Didier MANDELLI - Sénateur et Président de la Communauté de Communes Vie et Boulogne

PERRIN BERNARD REDIM BDDensification
"Dans l'avenir, On habitera, on vivra, on se déplacera différemment. Pour offrir de l'intimité à chacun et du soleil pour tous, il nous faut imaginer les meilleures façons de reconsidérer nos centres-bourgs, les densifier - selon la taille de la commune, et jusqu'à 30 logements à l'hectare pour La Roche-sur-Yon -, réinvestir les dents creuses, construire dans les fonds de jardin, rénover les quartiers anciens..."
Bernard PERRIN
Maire d'Aizenay et Vice-Président de la Communauté de Communes Vie et Boulogne, chargé de l'urbanisme

D HERVOUET 3 REDIM BD"La population est au cœur de notre réflexion, notre préoccupation est qu'elle vive bien. Mais pour que notre objectif de densification, conjuguant rationnellement habitat, services de proximité et liaisons douces, soit partagé, les habitants doivent devenir des éco-citoyens, acteurs et non simples consommateurs.


Daniel HERVOUËT
Membre de la Commission Urbanisme de la Communauté de Communes Vie et Boulogne
1er adjoint au Poiré-sur-Vie, chargé de l'habitat, de l'urbanisme et du patrimoine

ABDALLAH-Malik BD"À la Roche-sur-Yon, le programme local de l'habitat et le plan global des déplacements vont intégrer et tenir compte des orientations du document d'objectifs du SCoT, on chiffrera précisément."




Malik ABDALLAH
Vice-Président de La Roche-sur-Yon Agglomération - Habitat, des équipements publics et du Patrimoine
Adjoint à La Roche-sur-Yon - Urbanisme, espace rural, modernisation et embellissement de la ville

PEROYS Jacques BDTrame verte et bleue
"Nous travaillons sur une cartographie très fine de la Ligue pour la protection des oiseaux, beaucoup plus précise que les grandes masses du SRCE (schéma régional de cohérence écologique des Pays de la Loire) transmis aux communes du Pays." Jacques PEROYS

BATIOT Jean-Louis BDTEPCV
"La première étape de la démarche TEPCV - achat de véhicules et vélos électriques pour les communes du Pays, rénovation des bâtiments des intercommunalités - semble de portée symbolique. Mais elle constitue un affichage fort pour embrayer sur une réflexion globale en termes d'économies d'énergies ou encore d'énergies renouvelables, et sur une étape plus importante avec de possibles financements d'État (2.2 millions d'euros) à la clé." Jean-Louis BATIOT

D HERVOUET 3 REDIM BDFriches
"Il est possible d'imaginer un nouvel avenir aux friches industrielles et commerciales par la rénovation urbaine, la reconstruction..." Daniel HERVOUËT

ABDALLAH-Malik BD"Des outils et leviers existent, qu'il nous appartient d'actionner : la loi SRU, le travail avec les bailleurs sociaux et les promoteurs..." Malik ABDALLAH

BATIOT Jean-Louis BDSanté
"Avec Bernard PERRIN qui porte le projet, je souhaite que le Comité syndical se réempare de cette thématique et réactive les travaux, notamment au regard des problèmes de démographie médicale du Pays. Le Conseil de développement du Pays entend lui-aussi prioriser la question de santé dans ses propres orientations... Dans ma commune de Saint-Florent-des-Bois, nous poursuivons par exemple une expérience de coordination de santé publique, qu'il sera peut-être pertinent à terme de dupliquer." Jean-Louis BATIOT

PEROYS Jacques BD"Nous sommes tous concernés, car interdépendants en la matière. Par exemple, ce qui se passe à Aubigny en matière de santé a des répercussions sur le cabinet médical des Clouzeaux... Il nous faut valoriser notre territoire auprès des jeunes médecins pour les inciter à venir s'y installer." Jacques PEROYS

 

conception :